Message d'erreur

Notice: Undefined offset: 1 in drupal_settings_initialize() (line 766 of /data/project/www/website/includes/bootstrap.inc).

Achèvement du tracé collaboratif des limites communales françaises dans OpenStreetMap

Version imprimableversion PDF
Communiqué de presse
 
Paris le 9 décembre 2013
 
36 680, c'est le nombre de communes françaises dont les limites administratives ont été tracées dans le wiki cartographique OpenStreetMap (OSM) par plus de 250 contributeurs. 
 
Près de 6 ans d'un travail bénévole et collaboratif séparent le premier tracé (Paris, le 15 mars 2008), du tout dernier (Contoire, dans la Somme, le 4 décembre 2013).
 
Une vidéo permet de se rendre compte de la progression de ce travail de fourmis pendant toutes ces années : http://vimeo.com/80974060
 

C'est ainsi que 380 000 km de limites communales ont été patiemment tracées à partir des planches cadastrales de la Direction Générale des Finances Publiques.
La DGFiP, responsable du cadastre, a en effet autorisé les contributeurs OSM à exploiter cette source pour produire de nouvelles données. C'est ainsi que des limites administratives, mais aussi des routes, des emprises de bâtiments, des adresses ont été produites par les contributeurs OSM en se basant sur le fond cadastral.
Seules les 17 communes de Mayotte manquaient au cadastre et ont donc été complétées pour l'instant par les limites du GEOFLA.
 
De nouvelles données disponibles sous licence libre

Basé sur le Cadastre, dont il reprend le niveau de détail, ce nouveau jeu de données cartographiques est désormais disponible sur les serveurs d'OpenStreetMap. Il est placé sous la licence libre ODbL (Open Database Licence) : les données sont librement réutilisables en mentionnant leur origine (les contributeurs OpenStreetMap) et tant qu'elles restent redistribuées sous les mêmes conditions (voir liens).
 
Les données libres les plus précises disponibles
 
La précision géographique s'approche le plus possible de celle du cadastre. On dénombre ainsi plus de 9,5 millions de points (soit en moyenne plus de 500 points par limite de commune). Un chiffre à comparer aux données publiques actuellement disponibles sous licence libre, et dont la géométrie très simplifiée comporte, au mieux, 15 fois moins de points.
 
Une mise à jour en continu

OpenStreetMap souhaite proposer en permanence une donnée la plus à jour possible. Or les limites de communes sont une donnée en perpétuelle évolution : chaque année des communes fusionnent ou se séparent, voire échangent une partie de leur territoire avec leurs voisines.
 
Ces changements sont intégrés au fur et à mesure dans OpenStreetMap, qui offre une représentation actualisée, au plus près des modifications publiées au Journal Officiel. OpenStreetMap est ainsi à ce jour la seule base librement disponible à refléter la fusion des communes de Pautaines-Augeville (Haute-Marne) avec Épizon, intervenue le 28 février 2013. 
 
Ce fonctionnement distingue OpenStreetMap des fournisseurs publiques d'information géographique comme l'IGN ou l'INSEE, dont les référentiels, millésimés, sont arrêtés chaque 1er janvier. C'est notamment le cas du COG (Code Officiel Géographique) disponible sur le site web de l'INSEE. Du côté de l'IGN, les jeux de données librement disponibles comportant (ou non) les limites de communes (GEOFLA, ROUTE120, ROUTE500, RGC) n'ont pas été mis à jour depuis 2012 (mais devraient l'être prochainement) et n'intègrent donc pas de nombreuses modifications y compris sur des noms de communes.
 
Contrôle de qualité

La phase de tracé initiale s'est donc achevée et une deuxième phase a déjà commencé pour s'assurer de la qualité des données produites par ce projet collaboratif.
Une première étude comparative a été faite sur les intersections de communes avec le Route500 de l'IGN (voir liens).
Un accord de principe a été obtenu lors d'une récente réunion entre la direction de l'IGN et des représentants d'OpenStreetMap-France pour qu'une étude globale et plus approfondie puisse être faite sur des données du Référentiel à Grande Échelle (RGE).
 
Un accès facilité

Un autre chantier qui s'ouvre est la mise à disposition dans les meilleurs délais de ces données dans des formats facilement exploitables.
 
En plus des données brutes disponibles sur les serveurs OpenStreetMap au format XML habituel d'OSM ou des exports déjà disponibles et destinés aux géomaticiens (fichiers shapefile), l'objectif est de fournir ces données dans les formats utilisés par les graphistes (fichiers vectoriels SVG ou Illustrator) ou les développeurs web (json, geojson, topojson, API, etc).
 
Ceci permettra une réutilisation la plus large possible de ce nouveau bien commun, fruit d'un travail collectif pour permettre par exemple des visualisations de données ou des outils interactifs et bien d'autres usages innovants.
 
A propos d'OpenStreetMap
 
OpenStreetMap France est une association loi de 1901 à but non lucratif assurant la promotion du projet de wiki cartographique participatif OpenStreetMap en France.
OpenStreetMap est un projet similaire à wikipédia, dont le but est de produire et de fournir en libre partage des données cartographiques.
 
Contact presse: contact@openstreetmap.fr

Liens: