georchestra

S'abonner à flux georchestra
geOrchestra is the free, modular, interoperable & secure Spatial Data Infrastructure made by people for people
Mis à jour : il y a 1 heure 56 min

mapfishapp: la forge dédiée

sam 6 nov 2010 - 23:36

Avec la stabilisation de mapfishapp 1.0, le module de visualisation de GeOrchestra fait maintenant l'objet d'une section dédiée sur la forge. Sur http://csm-bretagne.fr/redmine/projects/mapfishapp, retrouvez les anomalies/évolutions spécifiques au visualiseur, les sources,

Ce projet est "public": il suffit de s'enregistrer sur la forge pour accéder aux trackers. Pour obtenir un profil de contributeur, nous contacter sur info at georchestra point org.

Several OSGeo projects can communicate with each other...

lun 18 oct 2010 - 21:32

A la question "geOrchestra, c'est quoi", il est souvent difficile de donner une réponse concise. Répondre "une infrastructure de données spatiale" n'apporte rien de très concret.

Un article wikipedia sur l'Open Source Geospatial Foundation présente un croquis fort intéressant. On y retrouve GeoServer, GeoNetwork, OpenLayers... dialoguant en bidirectionnel grâce aux normes OGC. La légende : Several OSGeo projects can communicate with each other, plusieurs projets OSGeo peuvent communiquer entre eux.

This file is licensed under the Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported, 2.5 Generic, 2.0 Generic and 1.0 Generic license.

Ce schéma résume parfaitement l'approche engagée par les IDS comme EasySDI ou geOrchestra: l'essentiel est de contribuer aux briques fondamentales, de les valoriser et de démultiplier leurs possibilités en les intégrant entre elles sans les dévoyer. geOrchestra se positionne très favorablement sur ce schéma :

  • intégrer GeoServer, GeoNetwork, OpenLayers (ça c'est fait !)
  • délivrer des formats comme GeoRSS, KML pour s'interfacer avec Google Earth, WorldWind (réalisé par GeoServer)
  • proposer une interface transactionnelle par WFS (réalisé par GeoServer)
  • ajouter une strate d'optimisation par cache qui absorbe une partie de la charge (réalisé par GeoWebCache)
  • ajouter des datastores majeurs comme OpenStreetMap (fait !)
  • enfin, faciliter la fabrication d'applications composites sans a-priori technologique pour desservir des besoins pointus à faible coûts. L'API mapfishapp est un bon début...

geOrchestra fait le plein d'OpenStreetMap

ven 1 oct 2010 - 20:11

On ne présente plus OpenStreetMap, le projet de données libres qui rivalise avec les fournisseurs de données propriétaires. La suite d'outils OpenStreetMap utilisant postGIS, ses données sont donc naturellement exposées aux services OGC et IDS comme geOrchestra.

Le souhait de livrer les composants geOrchestra accompagnés de données abondantes, libres et prêtes à l'emploi pourrait voir le jour. Grâce à mapserver-utils de Thomas Bonfort et aux contributions de Pierre Mauduit, il est possible de fabriquer des rendus de haute qualité, exposés en WMS ou WFS, et dans les projections utilisées par les SIG.

mapserver-utils a décortiqué la sémiologie des cartes OpenStreetMap pour en ensuite construire une suite de styles mapserver. Des initiatives similaires existent dans le monde geoserver.

170 classes

Pierre Mauduit a réutilisé ce travail pour produire trois styles visibles sur qualitystreetmap.org : osm, google et bing. Ils offrent un rendu agréable et homogène à toutes les échelles grâce à plus de 170 classes décrites.

Intégration dans geOrchestra

Les données "france" d'OpenStreetMap comptent 11,2 millions d'objets. La problématique est de conserver un niveau de performance acceptable tout en ne compromettant pas l'interopérabilité de la solution.

  • import initial des données : téléchargement sur geofabrik au format osm.bz2. Bien noter la référence temporelle du lot téléchargé, cette information sera utilisée pour mettre en oeuvre les mises à jour périodiques. Chargement dans la base postGIS avec osm2pgsql compilé depuis les sources (le paquet lenny est obsolète).
  • optimisation de la base en fonction des classes : on crée un index sur les attributs utilisés pour la classification.
  • tuilage avec geowebcache. Le test portant sur la projection EPSG:2154, on choisit d'utiliser pour grille de tuilage l'emprise maximale proposée par cette projection et on prend les seuils de zoom (<scaleDenominators> en terminologie geowebcache). Voici la grille utilisée :
<!-- france lambert 93 --> <gridSet> <name>EPSG:2154</name> <srs> <number>2154</number> </srs> <extent> <coords> <double>-357823.2365</double> <double>6037008.6939</double> <double>1313632.3628</double> <double>7230727.3772</double> </coords> </extent> <alignTopLeft>false</alignTopLeft> <scaleDenominators> <double>559082263.928571464</double> <double>279541131.964285732</double> <double>139770565.982142864</double> <double>69885282.991071432</double> <double>34942641.495535716</double> <double>17471320.747767858</double> <double>8735660.373883929</double> <double>4367830.186941965</double> <double>2183915.093470982</double> <double>1091957.546735491</double> <double>545978.773367746</double> <double>272989.386683873</double> <double>136494.693341936</double> <double>68247.346670968</double> <double>34123.673335484</double> <double>17061.836667742</double> <double>8530.918333871</double> <double>4265.459166936</double> <!-- <double>2132.729583468</double> --> <!-- <double>1066.364791734</double> --> </scaleDenominators> <metersPerUnit>1</metersPerUnit> <tileHeight>256</tileHeight> <tileWidth>256</tileWidth> </gridSet>
  • paramétrage des expires : on se contente d'envoyer au client un délai d'expiration de plusieurs jours. Geowebcache permettrait de régler ce délai pour chaque seuil de zoom.
Le résultat

La vidéo suivante illustre (imparfaitement) le rendu d'openstreetmap à toutes les échelles.

amp;width=400&height=300" />

Avec le processus de téléchargement, de mise à jour et de rendu des données, OpenStreetMap, geOrchestra se dote d'un référentiel cartographique libre, performant, prêt à l'emploi dans les projections utilisées par les SIG. En attendant de découvrir toutes les possibilités offertes par cet apport, on ne peut que remercier la communauté des mappers et les contributeurs qui ont aidé au montage. GeoBretagne bénéficie déjà du fond OpenStreetMap.

Mapfishapp : sélecteur WMS

ven 1 oct 2010 - 20:00

Camptocamp a intégré un nouveau et pratique sélecteur de serveur WMS pour mapfishapp. Il est composé d'une liste de serveurs, la sélection d'un serveur déclenche un getCapabilities et liste les couches du serveur. La liste des serveurs provient d'un flux JSON ressemblant à ceci :

{ servers: [ {"name": "GeoLittoral", "url": "http://geolittoral.application.equipement.gouv.fr/wms/metropole"}, {"name": "GeoBretagne.fr", "url": "http://geobretagne.fr/geoserver/wms"} ] }

Le fichier de conf javascript permet de modifier l'origine de ce flux avec le paramètre GEOR.custom.WMS_LIST_URL. Cette fonctionnalité est disponible à partir du build #17.

geOrchestra aux journées finistériennes du libre 2010

dim 19 sep 2010 - 22:01

JFL 2010 : que ce soit par intérêt pour le monde du libre, par curiosité sur le projet ou pour une explication sur les dessous techniques, nous serons très heureux de vous y rencontrer à l'occasion d'une conférence-débat.

Lundi 4 octobre à partir de 20h à la maison des associations, 53, impasse de l'Odet à Quimper (s'y rendre)

GeoBretagne vers GeOchestra, un exemple de développement OpenSource en Bretagne

GeOrchestra est la plateforme technique de GeoBretagne, partenariat entre acteurs publics en Bretagne permettant de mutualiser des données géographiques. GeOrchestra devait d’une part répondre aux objectifs de réutilisabilité, de pérennité et d’intéropérabilité, et d’autre part s’appuyer sur les principes de mutualisation, partage et subsidiarité. La communauté et l’outil GeOrchestra sont ainsi nés, trouvant dans l’opensource une traduction naturelle de ces exigences. Cette communauté GeOrchestra a vu le jour en septembre 2009 sur la forge Adullact (http://adullact.net/projects/georchestra/). Celle-ci permet d’accéder aux documents descriptifs technique et fonctionnel du projet, au planning des développements en cours, aux codes sources et à une version de démonstration. Tous les utilisateurs et/ou contributeurs peuvent ainsi se rapprocher de l’équipe d’animation pour travailler ensemble et en complémentarité.

A ne pas manquer :

Vidéo du visualiseur

dim 19 sep 2010 - 12:20

Cette vidéo présente le visualiseur mapfishapp et l'utilisation des styleur et requêteur.

amp;width=400&height=300" />

Les étapes suivies dans cette démo et les dessous techniques :

  • 00:10 - déplacements et recentrage de la carte

les tuiles constituant chaque couche sont fabriquées par des services WMS et affichées par mapfishapp. Le chargement par tuile permet de travailler avec une grande surface d'affichage, et soulage le travail du serveur lorsque les fonds sont prétuilés - c'est le cas ici pour les photographies aériennes. Le service en ligne geonames est utilisé pour recentrer la carte sur un toponyme. geonames est une base de données en ligne librement accessible et contenant plus de 7 millions de toponymes sur le monde entier.

  • 00:25 - sélection des couches raster

mapfishapp peut ajouter des couches provenant de services WMS dont on connaît l'adresse, ou de couches WMS référencées dans un catalogue de données interrogeable par le protocole CSW. L'utilisateur peut régler l'opacité de chaque couche. L'ensemble peut ensuite être sauvegardé dans un fichier au format Web Map Context, et être rechargé ultérieurement.

  • 00:36 - fabrication d'un style personnalisé

la couche est interrogée par WFS:describeFeatureType pour en récupérer les attributs. Un document SLD est ensuite fabriqué puis stocké sur le serveur mapfishapp. Lorsque la couche est réclamée au serveur WMS, celui-ci télécharge d'abord le document SLD puis fabrique une carte personnalisée en fonction des filtres et styles.

  • 02:44 - sélection géographique

le requêteur fabrique des requêtes WFS géométriques et/ou attributaires. Il reçoit un flux GML qui est ensuite affiché en vecteur sur la carte et en valeurs dans un tableau. Il est possible de sélectionner des objets sur la carte, ils sont alors surlignés dans le tableau, et vice-versa.

Les commentaires sont ouverts !

Mapfishapp en téléchargement sur Hudson

mer 1 sep 2010 - 20:48

L'intégration continue des composants geOrchestra est en ligne grâce à Hudson.

Hudson est un outil simple et performant d'intégration continue. Branché sur le dépôt svn de geOrchestra, Hudson construit maintenant quotidiennement les branches du visualiseur mapfishapp et propose en téléchargement les archive war résultantes. Sont actuellement disponibles :

  • le trunk, sur lequel camptocamp porte les corrections de bugs et évolutions,
  • la branche dreal-bretagne-work, qui propose une surcouche facilitant la configuration et l'internationalisation, et qui reste synchro avec le trunk.

Vous pouvez souscrire au flux RSS pour être mis au courant des derniers builds.

geOrchestra aux RMLL 2010 7 juillet, Bordeaux

mer 9 juin 2010 - 22:06

Dans le cadre des Rencontres Mondiales du Logiciel Libre 2010, la démarche geOrchestra sera présentée le 7 juillet 2010 à Bordeaux avec une conférence de 40 minutes

Pages