Résumé des activités récentes d'OSM #7

Version imprimableversion PDF

5 avril 2012 - 20 avril 2012

MapOSMatic
MapOSMatic en multi-pages [1]

Wikipedia
Wikipedia pour mobiles [2]

OSM2World
Rotation sur OSM2world [3]

Chez les francophones

  • [1] MapOSMatic, le site web qui permet de générer des plans de villes avec index des rues, évolue et permet maitenant la publication de la carte sur plusieurs pages (brochures) ou de choisir différents styles de rendu, entre autres améliorations (plus de détails ici).
  • La Poste publie sa liste des points de contact sur le portail data.gouv.fr. La licence choisie (LO/OL) autorise son utilisation dans la base OSM. Une discussion s'engage pour trouver une correspondance entre les données de la Poste et leur équivalence en balises OSM (résumé sur ce wiki). Des outils pourront ensuite faciliter leur import semi-automatique dans la base, une phase de vérification manuelle restant nécessaire. D'autres données libérées comme celles du réseau ferré pourraient être récupérées de la même façon.

Ailleurs dans le monde

Connaissez-vous ?

  • les petits guides pratiques Osmecum, résumant sur une page par thème (vélo, montagne, ville, etc) les tags les plus utiles.
  • Osmose, l'outil d'analyse des données OSM qui signale automatiquement les erreurs de contributeurs néophites sur une carte glissante (documentation). Comme la liste des analyses s'allonge régulièrement, il est utile d'y faire un tour de temps à autre.

On en discute

Le coin des développeurs

  • Gisgraphy, framework de géolocalisation et géocodage open-source (licence LGPL) utilisant les données Geonames et OSM, en est à sa version 3.
  • Lawn est un prototype d'éditeur en ligne en Javascript et serveur Python faisant l'intermédiaire avec l'API OSM (licence inconnue).
  • à la dernière conférence FossGis 2012 a été présenté un prototype d'éditeur OSM en HTML 5 (voir le PDF - en allemand).
  • MBTiles est une spécification ouverte de MapBox pour stocker des tuiles/images dans une base SQLite. Une présentation explique les enjeux d'une gestion efficace de l'espace de stockage nécessaire à un service de carte glissante en ligne.
  • une présentation montre comment améliorer le rendu TileMill et PostGIS.
  • le dernier planet officiellement sous licence cc-by-sa2.0 est téléchargeable ici.
  • la limite fatidique de 2.15 milliards pour les nodes-id devrait être atteint d'ici fin 2012 (au rythme actuel de 50 millions de nouveaux id's par mois). Au-delà, il ne sera plus possible d'utiliser des "signed integer" sur 31 bits dans les logiciels de traitement. Pensez-y ! osm2pgsql, par exemple, nécessite une recompilation spécifique en mode 64 bits.
  • OSMCoastline est un outil en cours de développement qui permet la génération des shapefiles des lignes de côtes à partir d'un fichier OSM et la détection des erreurs de topologie (licence GPL v3)(voir son blog). L'outil est beaucoup plus rapide que l'ancien coastcheck et peut maintenant fournir des polygones de petite taille.
  • un billet en français reparle de WIWOSM, une application web développée par et pour Wikipedia qui permet de récupérer une carte OSM à partir d'un URL simplifié et sans osm_id.

Si vous aussi, vous souhaitez participer à la rédaction de ce billet, n'hésitez pas à nous contacter.